ETIC Stories #3

« J’avais 10 ans, tout contant au fait d’assister à un marriage où Cheikh El Anka fut invité pour divertir l’assemblée. Nous étions moi et mon ami au premier rang, très enthousiastes à l’idée d’écouter les paroles du maître de la musique Chaabi. Deux minutes avant le début de la performance, un monsieur nous chasse de l’audience, en hurlant et argumentant que la place de devant revient aux plus vieux. Cheikh El Anka le remarqua et lui ordonna de s’arrêter. Il nous demanda de nous mettre devant la scène, car selon lui, nous étions la jeunesse, l’espoir, l’avenir, le futur. Le monsieur troublé, s’excusa et se retira. Le Cheikh commença sa performance, mais s’arrêta juste après, les mains tremblantes, étant toujours énervé de l’act de ce monsieur, puis continua après une courte pause. Cet événement m’a marqué. Il symbolise notre confiance en la génération futur, notre engagement envers elle, et son importance pour notre avenir. Aujourd’hui menuisier, je m’investi dans la formation des jeunes dans l’art que je pratique et je suis prêt à en former d’avantage »
– Mahiout khaled

Comments

Top